• GATEAU DECOR JAPONAIS

     

     

    Après les gâteaux dragon et coccinelles pour mes fistons, c'est au tour de Monsieur d'avoir son gâteau personnalisé sur le thème de Japon.
     
    Plus facile à faire que les deux autres, pour ce qui est de la forme.
     
    Avec pour génoise un biscuit fin (voir rubique "les bases") fourré avec une crème au beurre auquel j'ai mélangé un peu de coulis de framboise.
     
    Biscuit un peu sec car je n'avais pas pensé à l'imbiber de sirop.
     
    Je sais que beaucoup utilisent la pâte à sucre mais ça ne me dit rien.
      
    Couper en deux le gâteau dans le sens de la longueur, fourrer d'une couche de crème au beurre après avoir imbibé le biscuit de sirop (voir rubrique"bases"), le reformer puis étaler de la crème sur le dessus et le pourtour.
      
    Etaler au rouleau (en silicone de préférence) un grand disque de pâte d'amande bien blanche (voir sur internet ou dans les boutiques spécialisées).
      
    Créer des branches avec la pâte d'amande noire comme on ferait avec de la pâte à modeler, et de même avec la rouge vif en faisant des petits ronds pour les fleurs.
      
    Mettre au frigo et le sortir qu'au moment de servir.





    votre commentaire
  •  

    Le Singapour

     

     

    C'est le gâteau préféré de ma maman qui me le réclame tous les ans pour son anniversaire.
     
    Un gâteau avec une base à la poudre d'amande, garni d'une tranche de confiture d'abricot et de morceaux d'ananas.
     
    Contrairement à ce qu'on peut penser la déco n'est pas si difficile que cela et le rendu est impressionnant.
     
    Je me suis rajoutée une difficulté en tapissant le tour d'amandes grillées... mais c'est tellement bon !
     
    Ingrédients :
    -  la pâte :
    100 g de farine, 250 g de sucre, 200 g de beurre ramolli, 4 oeufs, 1 sachet de levure chimique, 1 sachet d'amandes en poudre, 2 cuil. à café de rhum, 1 cuil. à soupe d'arôme de vanille.
    - la déco : 1 pot de Confipote à l'abricot tamisé dans une passoire (ou mieux un bocal de gelée d'abricot qu'on peut trouver en épicerie fine), 1 petite boîte de tranches entières d'ananas, 7 cerises confites, et factultatif : 1 sachet d'amandes en grains.
     
    1. Dans une terrine, travailler le beurre ramolli en pommade avec les amandes en poudre, le sucre. Ajouter les oeufs sur cette pommade, puis la farine tamisée et la levure.
     
    Parfumer avec le rhum et verser la pate dans un moule à manqué beurré et recouvert au fond d'un disque de papier cuisson (pour retourner une fois cuit le gâteau).
     
    Faire cuire à 180° pendant environ 45 mn. Démouler quand il est tiède et le laisser refroidir retourné.
     
    2. Pendant ce temps passer à la crépière non graissée les amandes en grains, quelques secondes, en veillant à ce qu'elles ne grillent pas trop en raclant sans cesse avec une spatule en bois. Les réserver dans une assiette.
     
    3. Trancher le gateau en deux dans le sens de l'épaisseur, fourrer à la confiture  d'abricot  tamisée et recouvrir de quelques bouts d'ananas (les enfoncer un peu dans la pate pour qu'ils ne soulèvent pas la partie supérieur du gâteau quand il sera reformé).
     
    Garder les trois plus belles tranches entières d'ananas pour la déco.
     
     
    4. Facultatif : coller sur le tour du gâteau les amandes en grains, à l'aide d'une petite cuillère.
     
    5. Reformer le gâteau, le recouvrir de confiture avec un pinceau et le décorer avec les demi-tranches d'ananas et les cerises confites. Remettre au pinceau de la confiture tamisée sur les tranches d'ananas.
     
    LE SINGAPOUR

    1 commentaire
  • COQ AU VIN A LA POLENTA

     

    Un plat raffiné accompagné pour changer d'une polenta cuite à l'eau qu'on recouvre de sauce. Succès garanti !
     
    Les morceaux de coq sont flambés au Cognac avant d'être mijotés au vin rouge hummm.
     
    A PREPARER LA VEILLE POUR DEGRAISSER APRES UNE NUIT AU FRIGO.
     
    Ingrédients :
    - lardons fumés,
    - 1 gros coq découpé par le boucher,
    - 12 petits oignons,
    - 100 g de champinons de Paris frais,
    - 2 cuil. à soupe de Cognac,
    - 1 bouteille de vin rouge,
    - 1 bol de bouillon de volaille,
    - 2 gousses d'ail hachées,
    - bouquet garni,
    - sel (si possible de Guérande),
    - quelques grains de poivre noir,
    -  50 g de beurre,
    - Sauceline.
     
    LA VEILLE :
    (à noter que cette préparation est à faire au plus tard dans l'après-midi car la cocote doit refroidir afin de pouvoir la stocker au frigo le soir).
     
    Saisir les lardons dans une marmite pour les dorer et qu'ils rendent leur graisse. Puis les égoutter et les mettre de côté dans une assiette.
     
    Ajouter dans la marmite15g de beurre et y mettre les oignons à dorer, puis les mettre de cavec les lardons.
     
    Faire rendre couleur aux morceaux de coq dans la graisse chaude de la cocote. Puis flamber au Cognac. Secouer la mamite jusqu'à ce que les flammes s'éteignent.
     
    Puis verser le vin et le bouillon, ajouter l'ail, le bouquet garni, une grosse pincée de sel et les grains de poivre. Lorsque la sauce mijote, rajouter les oignons et les lardons.
     
    Rajouter 3 cuil. à soupe de Sauceline, mélanger.
     
    Laisser cuire à petit feu 45mn avec un couvercle.
     
    Puis laisser refroidir le plat avant de le mettre au frigo avec un dessous de plat, pour toute la nuit.
     
    Mettre de côté le reste du beurre manié dans un film alimentaire.
     
    LE  LENDEMAIN :
     
    Sortir la cocote du frigo et avant de la mettre à chauffer, décoller  et jeter toute la couche de graisse qui s'est formée sur le dessus.
     
    Faire revenir les champignons de Paris dans une poêle avec le reste du beurre qu'on avait réservé, puis les ajouter dans la cocotte.
     
    Faire cuire à feux doux 20 mn à partir du léger bouillonnement.
     
    LA POLENTA :
     
    - pendant cette dernière cuisson de 20 mn, préparer la polenta express. Suivre les instructions sur le paquet. Par exemple deux tasses de polenta à verser sur 6 tasses d'eau bouillante salée. Couvrir et laisser gonfler quelques minute puis disposer dans une grande assiette profonde.
     
    - en servir des quartiers découpés comme un gateau dans les assiettes en même tant que le coq. Recouvrir la part de polenta d'un peu de sauce.
     
    ACCOMPAGNER CE PLAT D'UN BOURGOGNE.
     
    Bon appétit !

     

     


    1 commentaire
  • Pâte à pizza fine

     

    Pour une grande pizza rectangulaire :
    - 400 g de farine,
    - 3 cuil. à soupe d'huile d'olive,
    - 1 cuil. à café et 1/2 : de sel + de sucre,
    -  240 g d'eau tiédie (24cl),
    - 1 sachet de levure déshydratée express.
     
    (pour une pizza normale ronde : 220+120 g de farine, 1/2 sachet de levure, 200 g d'eau (20cl), 1 cuil. et 1/2 d'huile d'olive, 1/2 cuil. à café de sucre, 1/2 cuil. à café de sel).
     
    Mettre 300 g de farine dans un récipient, y mélanger, levure, le sel et le sucre.
     
    Dans une petite casserole tiédir l'eau avec mélangée dedans les cuillérées d'huile d'olive.
     
    Verser sur la farine, mélanger à la cuillère (en bois). Puis rajouter d'un coup les 100g de farine restants et bien pétrir 5/10 mn jusqu'à ce que la pâte devienne élastique.
     
    Mettre la boule à lever dans un récipient en verre recouvert d'un torchon, 50° au four 30 minutes.
     
    Puis poser la pâte sur un plan de travail, directement sur le papier cuisson découpé à la taille voulue. Dégazer la pâte en appuyant avec la paume de la main, puis l'étaler au rouleau sans pétrir de nouveau jusqu'à obtenir une couche assez fine (3mm maxi).
     
     
     Piquer le fond avec une fourchette.
     
     
    Délimiter la forme de la pizza en la découpant au couteau au plus joli avec une roulette cannelée.
     
    Piquer avec une fourchette le fond, étaler une fine couche de sauce pizza puis garnir.
     
    Cuire 20 à 30 mn au four thermostat 190/200.
     

     

     


    1 commentaire
  •  

    GATEAU COCCINELLES

       
    Comme pour le gateau dragon sur lequel j'avais fait mes armes, j'ai ensuite testé pour mon plus grand, fan de coccinelles, un gateau sur ce thème.
     
    Avec cette fois ci des pates d'amandes achetées dans une boutique spécialisée pour les couleurs.  (et oui figurez-vous que pour le gateau dragon je me suis embêtée à colorer les pates d'amande avec des colorants alimentaires !).
     
    Je sais que beaucoup utilisent la pâte à sucre mais ça ne me dit rien.
     
    J'étais partie pour ne mettre qu'une coccinelle mais finalement c'est tellement mignon la maman et son bébé...
     
    Toujours la même méthode : cuire deux gâteaux au chocolat (de Cibie, voir dans la rubrique Desserts). Mais cette fois-ci en cuisant en plus dans trois mini saladiers en verre de tailles différentes de la pâte supplémentaires pour faire les corps des deux coccinnelles et la tête de la maman (deux mini boules et une plus grande).
     
     
    GATEAU COCCINELLES

                          GATEAU COCCINELLES

     
     
    GATEAU COCCINELLESGATEAU COCCINELLES
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le socle est facile à faire, en cuisant le 1er gâteau dans un joli plat. Puis une fois refroidi en le recouvrant de Nutella (sauf au bord) puis d'une pâte d'amande vert vif découpée avec une roulette cannelée.
     
     
    GATEAU COCCINELLES
    GATEAU COCCINELLES
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Et voilà !
     
     
    GATEAU COCCINELLESGATEAU COCCINELLES
     
     
     





    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires